Une interview, on le sait, c’est dans les premières secondes que tout se joue. Comment se démarquer ? Faire bonne impression sans pour autant en faire trop. Donner une image positive tout en restant soi-même. On l’oublie souvent soit parce qu’on est trop à l’aise, soit parce que justement on n’a pas habitude de ce genre d’exercice.

Comment se préparer à passer une interview en créant rapidement une image positive envers son interlocuteur ? Voici quelques conseils afin de se préparer au mieux !

1. Avant le rendez vous : se renseigner sur la société, ses valeurs, la personne qui va vous interviewer (profil linkedIn, collègues, société ou école en commun par exemple), le (obtenir un descriptif détaillé), les projets en cours.

2. S’exercer à présenter son parcours succinctement, qui l’on est, ce que l’on a fait, pourquoi on veut changer de fonction, ce qui est important pour nous dans notre prochain . S’entraîner à répondre à une série de questions que l’on imagine comme pertinente pour le en question au niveau des compétences techniques mais aussi pour identifier l’adéquation entre son profil et la culture d’ d’une société (ce que l’on appelle le matching avec les softs skills d’un candidat et l’).

3. Etre à l’heure, bien habillé et serrer la main de son interlocuteur en l’appelant par son nom de famille : la base !

4. Rester humble et honnête. Se vendre, se présenter sous un bon jour mais tout en restant soi même sans en faire trop ou sur vendre ses compétences.

5. Aborder les sujets sensibles simplement sans rentrer dans les détails. Ne pas mentir, dissimuler ou oublier de préciser des choses qui peuvent avoir leur importance. Mieux vaut toujours justifier et expliquer des arrêts de travail, un licenciement, un problème personnel ou de santé … Tout le monde peut se tromper de job, avoir un souci avec son employeur ou décider de faire un break. Le tout est de le justifier correctement.

6. Emporter le descriptif de la fonction avec vous, une série éventuelle de questions que vous aurez préalablement listé, votre CV et certaines réalisations (si applicable).

7. Répondez clairement aux questions sans exagérer ou rentrer dans des détails trop longs. Si le recruteur veut plus d’informations, il vous reposera une question. Donnez des exemples si besoin. Faites le lien avec certains projets ou réalisations positives dans votre ancien emploi.

8. N’ayez pas peur des sujets un peu plus tabous tels que vos prétentions salariales. Parlez franchement sans tourner autour de ce qui vous embarrasse.

9.  Ne sous estimez pas l’importance du non verbal. 

Bonne chance dans votre recherche d’emploi ! Si vous désirez des conseils ou discuter de votre recherche, contactez moi pour en discuter !