Nicolas Goyer, head UI/UX & ergonomics dans une agence de marketing et communication sur Bruxelles nous parle de son métier encore trop peu connu dans le monde de l’ d’aujourd’hui.

Qu’est-ce que l’UX design ?

Pour bien comprendre de quoi il s’agit, il faut remonter quelques années en arrière lorsqu’on parlait encore beaucoup d’ergonomie. A ce moment, 3 facteurs principaux étaient pris en compte : l’utilisateur, la tâche qu’il devait faire et le contexte dans lequel il la réalisait. C’est au fur et à mesure des années qu’on s’est rendu compte que le souvenir de l’interaction qu’avait eu l’utilisateur avec la tâche qu’il devait faire, avait presque parfois plus d’importance que les chiffres ou même les données (temps de parcours, attente notamment) qui découlaient de cette tâche. C’est suite à cette observation que l’idée « d’expérience utilisateur » est née et à, au fur et à mesure, pris plus de sens que celle d’ergonomie.

Face à quels challenges sont confrontés les UX designers ?

Un des véritables challenges d’un UX designer est de faire comprendre la différence entre l’esthétique et l’expérience utilisateur. Bien qu’on ne puisse pas faire totalement abstraction du design, l’impression d’utilisation ne sera bonne que si le côté pratique est lui aussi bien présent. Il faut donc se questionner sur le service rendu avant même de penser au côté graphique. Le problème, explique Nicolas Goyer, est donc vraiment de faire connaître le métier et sa plus-value par rapport aux métiers du design pur.

Et demain?

Si en plus de la difficulté pour un UX designer de se différencier des métiers du design, il n’existe par ailleurs, en Belgique, aucun cursus de formation autre que des formations de courtes durées. Plusieurs organismes se penchent cependant sur le sujet. Une formation est d’ailleurs en préparation à l’ULB. Une autre façon de se former au métier d’UX designer est de se tourner vers l’étranger.

Quant aux perspectives du métier, elles dépendent bien sûr d’une personne à l’autre. Un UX designer peut se voir expertiser un produit et planifier son évolution sur les 10 prochaines années, tout comme devenir chef de projet ou manager de toute une équipe.

Il faut savoir que l’ergonomie est un domaine où la recherche progresse encore et qu’en terme scientifique l’expérience utilisateur n’en est qu’à ses balbutiements.

A propos de Nicolas Goyer

Nicolas Goyer

Nicolas Goyer a aujourd’hui le titre de Head UI/UX & ergonomics, il est en charge de définir la stratégie, en terme d’expérience utilisateur, dans une agence marketing et communication.

Parallèlement à son métier, Nicolas Goyer organise le Café Numérique à Bruxelles depuis bientôt 7 ans. Il a également eu l’occasion de participer avec deux de ses confrères à la création de l’antenne FLUPA (antenne locale de l’UXPA, l’association internationale des UX designers) sur Bruxelles.

Retrouvez Nicolas Goyer sur Linkedin & Twitter